Je regarde de toutes parts, et je ne vois partout qu'obscurité

Je regarde de toutes parts, et je ne vois partout qu'obscurité

Intervention publiée dans UnHerd le 8 juin 2021


Invité par le site d'information britannique UnHerd à réagir à la « désormais fameuse tribune des généraux  », comme l'écrit Michel Houellebecq, et plus généralement à la menace d'« effondrement » qui pèserait sur la France, comme le rappelle Will Lloyd, l'un des contributeurs de UnHerd, l'auteur de Soumission et de Plateforme a accepté de répondre par ce texte, dont voici la version originale en français.

Voici son texte.


J'emprunte mon titre à Pascal (Pensées, 229) parce que je me lance dans l'écriture de ce texte non pour affirmer des vérités positives, ni pour défendre des opinions, mais parce que la situation ne m'offre rien « qui ne soit matière de doute et d'inquiétude », comme l'écrit Pascal dans la phrase suivante.

En me demandant de me prononcer sur la désormais fameuse « lettre des généraux », Will Lloyd écrit avec justesse : « Ce qui semble extraordinaire dans le scandale qui a suivi, c'est que si peu de gens aient mis en doute la prémisse de la lettre que la France était en train de s'effondrer. » C'est en effet surprenant. Pourquoi la France ? Pourquoi la France plutôt qu'un autre pays européen, alors qu'ils semblent dans une situation à peu près similaire, et parfois moins favorable ?

Je regarde de toutes parts, et je ne vois partout qu'obscurité

Autant le dire tout de suite, je n'ai pas résolu le mystère (et pourtant je connais la France, et pourtant je suis français). J'essaierai d'éviter de m'égarer dans des notions confuses, du genre « psychologie des peuples » ; mais ce sera difficile.

[lire la suite gratuitement ⬇️]